Mes créations pour Maxim’s Paris

 

Mes réalisations pour le restaurant Maxim’s à Paris
Une présentation
en céramique
personnalisée
 Réalisation d’une huître
en céramique pour
le célèbre restaurant
de la rue  Royale à Paris
Réalisation d’une truffe
en céramique pour
le célèbre restaurant
de la rue  Royale à Paris
Une présentation
en céramique
personnalisée

Qu’est ce que l’argile ?

 

L’argile est une matière première naturelle. Elle naît de la désagrégation pendant des millions d’années des roches.
argile-2 Qu’est ce que l’argile ?

L’argile est un matériau que l’on trouve à profusion dans la nature. Il est vivant, constitué de particules invisibles à l’œil nu, de l’ordre du micron.

argile-1
Ces éléments microscopiques sont très simples et liés les uns aux autres par l’eau qu’ils contiennent et qui assure la plasticité du matériau et son élasticité.

Sans eau, l’argile devient dure et cassante. Ces particules microscopiques sont en quelque sorte comme les pores de la peau. Elles gonflent en absorbant l’eau qui arrive jusqu’à elles et deviennent ainsi de plus en plus molles, collantes, liquides ou au contraire se rétractent lorsque l’environnement ambiant est sec et deviennent dures voir friables ou cassantes.

L’argile est une matière première naturelle. Elle nait de la désagrégation pendant des millions d’années des roches.

L’argile est le nom générique désignant des terres de qualité et de composition différentes,  dont la dureté se révèle à la cuisson. La terre à faïence cuit à basse température (980°C) elle est fragile et se casse facilement, on dit qu’elle est tendre, on peut rayer sa surface. Le grès et la porcelaine cuisent à haute température (1280°) et sont beaucoup plus solides et résistants parce qu’ils présentent une vitrification à la cuisson pour devenir durs comme de la pierre. Ils résistent très bien aux chocs thermiques et peuvent rester dehors par temps de gel.

Les techniques de modelage

Le modelage est la technique la plus primitive, le modelage est la mise en forme d’une boule de terre par la pression des doigts. Plusieurs techniques de modelage existent comme le colombin, la plaque, ou l’estampage. L’utilisation des bosses et des creux, la terre mêlée.

Le colombin (voir la technique)

Cette technique est couramment utilisée par  les peuplades primitives et les artistes céramistes

La plaque (voir la technique)

L’estompage (voir la technique)

D’une façon générale, il est bien de connaître les différentes techniques car elles peuvent servir dans l’élaboration de toute œuvre.

Le choix de la technique utilisée dépend du volume et des contraintes techniques qui sont beaucoup liées au poids de la matière. On peut ainsi commencer une œuvre avec la technique de l’estampage, puis la continuer au colombin, et terminer sa pièce en réalisant son socle à la plaque, par exemple.

Toutes ces techniques permettent d’exprimer avec la terre ce qu’on n’arrive pas toujours à faire avec les mots. Et au-delà de la technique, c’est pouvoir appréhender la matière de façon plus émotionnelle et essayer d’exprimer des sentiments à travers des objets.